Identification


SIROP TEYSSEDRE, SIROP , SANS LISTE

Voie ORALE : Sirop.

Classe de gestion: non renseignée, apport: ASMR non évalué


Conditionnement inclure les retirésPrix & remb.Dispo ville?Dispo hôpital?Vendu depuisDisponibilitéDispensationCIPUCD
1 FLACON(S)NON COMMERCIALISE, PHARMACIE D'OFFICINEDISPENSATION EN OFFICINE3593472

Spécialités au nom similaire:




Composition





Prescription


Indications : Contre-indications : Précautions :


Manipulation


Administration

UTILISER LA SERINGUE PR ADMINISTRATION

Recommandations






Tolérance



FréquenceÉtiologieEffets indésirables officiellement reconnus:Connu du:Révisé le:
si surdosageclasse ANTIHISTAMINIQUE H1SURDOSAGE EN CLASSE ANTIHISTAMINIQUE H1 2006-03-082006-03-13
fréquentclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES CARDIO-VASCULAIRES 1994-01-242008-10-15
fréquentclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE 1994-01-262008-10-15
fréquentclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES DU SYSTEME NERVEUX 1994-01-242008-10-15
fréquentclasse ANTIHISTAMINIQUE H1TROUBLES DU SYSTEME NERVEUX 1993-04-222008-10-03
fréquentclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES SYSTEMES SANGUIN ET LYMPHATIQUE 1993-05-052008-10-15
fréquentclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES DU SYSTEME NERVEUX 1994-01-202008-10-15
fréquentclasse ANTIHISTAMINIQUE H1TROUBLES DES ORGANES DES SENS 1994-01-272008-03-27
fréquentclasse ANTIHISTAMINIQUE H1TROUBLES AFFECTANT PLUSIEURS ORGANES 1994-09-142008-10-03
fréquentclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES AFFECTANT PLUSIEURS ORGANES 2003-02-182008-10-15
rareclasse ANTIHISTAMINIQUE H1TROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE 2001-01-172008-10-03
rareclasse PHENOTHIAZINE
TROUBLES DE LA PEAU ET DES APPENDICES 1993-05-062008-10-15
rareclasse ANTIHISTAMINIQUE H1TROUBLES SYSTEMES SANGUIN ET LYMPHATIQUE 2001-01-172008-10-03
rareclasse NEUROLEPTIQUETROUBLES DU SYSTEME NERVEUX 1994-01-242008-10-15





Situations particulières


Conduite:Ce médicament contient de l'alcool éthylique comme excipient.

- Seuil : 3 grammes par dose
La quantité d'alcool dans ce médicament peut altérer votre capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Reproduction:Compte tenu des données disponibles, il est préférable par mesure de prudence d'éviter d'utiliser l'alimémazine au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme.

En effet, les données animales sont insuffisantes pour conclure et les données cliniques sont rassurantes, mais encore limitées.

En cas de traitement en fin de grossesse, tenir compte des propriétés atropiniques et sédatives de cette molécule pour la surveillance du nouveau-né.Le passage de l'alimémazine dans le lait maternel n'est pas connu. Compte tenu des possibilités de sédation ou d'excitation paradoxale du nouveau-né, et plus encore des risques d'apnée du sommeil évoqués avec les phénothiazines, ce médicament est déconseillé en cas d'allaitement.Aucune information recensée dans le RCP.



Pharmacologie


Pharmacocinétique

Les données de pharmacocinétique pour ce médicament font défaut.

Cependant, des éléments d'ordre général peuvent être apportés :

- la biodisponibilité est généralement moyenne.
- le cas échéant, le métabolisme peut être intense, avec formation de nombreux métabolites, ce qui explique le très faible pourcentage de produit retrouvé inchangé dans les urines.
- la demi-vie est variable mais souvent prolongée, autorisant une seule prise quotidienne.
- la liposolubilité de ces molécules est à l'origine de l'importance du volume de distribution.

Pharmacodynamie

ANTIHISTAMINIQUE A USAGE SYSTEMIQUE DERIVE DE LA PHENOTHIAZINE
Code ATC : R06AD01

* Alimémazine: antihistaminique H1, phénothiazine à chaîne latérale aliphatique qui se caractérise par :
- un effet sédatif marqué aux doses usuelles, d'origine histaminergique et adrénolytique centrale,
- un effet anticholinergique à l'origine d'effets indésirables périphériques,
- un effet adrénolytique périphérique, pouvant retentir au plan hémodynamique (risque d'hypotension orthostatique).

Les antihistaminiques ont en commun la propriété de s'opposer, par antagonisme compétitif plus ou moins réversible, aux effets de l'histamine notamment sur la peau, les vaisseaux et les muqueuses conjonctivales, nasales, bronchiques et intestinales.