Identification


GELDENE 0,5 POUR CENT, GEL , LISTE I

Voie CUTANEE : Gel pour application locale

Classe de gestion: non renseignée, apport: ASMR non évalué

Avis de la commission de transparence:
DEMANDE REINSCRIPTION SECURITE SOCIALE le 2006-02-01


Conditionnement inclure les retirésPrix & remb.Dispo ville?Dispo hôpital?Vendu depuisDisponibilitéDispensationCIPUCD
1 TUBE(S)Ville:
3.05 € 35 %
OUI1990-03-19PHARMACIE D'OFFICINE, PHARMACIE A USAGE INTERIEUR, ETABLISSEMENT DE SANTEDISPENSATION EN OFFICINE, DISPENSATION A USAGE INTERIEUR33167039140926

Spécialités au nom similaire:




Composition





Prescription


Indications : Contre-indications : Précautions :


Manipulation


Administration

UTILISER EN MASSAGE
SE LAVER LES MAINS APRES APPLICATION
NE PAS APPLIQUER SUR LES MUQUEUSES
NE PAS METTRE EN CONTACT AVEC L'OEIL
NE PAS UTILISER DE PANSEMENTS OCCLUSIFS






Tolérance



FréquenceÉtiologieEffets indésirables officiellement reconnus:Connu du:Révisé le:
si surdosagesubstance KETOPROFENESURDOSAGE EN SUBSTANCE KETOPROFENE 2002-01-142008-09-15
fréquentclasse ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIENTROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE 2005-11-092007-04-23
fréquentclasse ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIENTROUBLES DE LA PEAU ET DES APPENDICES 2005-12-062006-03-16
rareexcipient PROPYLENE GLYCOL DIACETATETROUBLES DE LA PEAU ET DES APPENDICES 2000-08-112008-06-24
rareclasse ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIENTROUBLES RENAUX ET GENITO-URINAIRES 2006-03-16
raresubstance TROUBLES GASTRO-INTESTINAUX 2006-03-16
rareclasse ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIENTROUBLES GASTRO-INTESTINAUX 2006-03-16


FréquenceÉtiologieEffets indésirables possibles:Connu du:Révisé le:
raresubstance PIROXICAM BETA CYCLODEXTRINETROUBLES SYSTEMES SANGUIN ET LYMPHATIQUE 1999-06-022007-07-20
raresubstance PIROXICAM BETA CYCLODEXTRINETROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE 2004-08-032008-10-21
substance PIROXICAM BASETROUBLES DE LA PEAU ET DES APPENDICES 2004-08-032006-01-13



Situations particulières


Conduite:Sans objet.
Aucune information recensée dans le RCP.

Reproduction:Par extrapolation avec les autres voies d'administration

* Aspect malformatif : 1 trimestre

Les données cliniques sont rassurantes, bien que limitées. Les données animales n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène.

* Aspect foetotoxique et néonatal : 2 et 3 trimestre

Il s'agit d'une toxicité de classe concernant tous les inhibiteurs de synthèse de prostaglandines. L'administration pendant le 2 et le 3 trimestre expose à :

- Une atteinte fonctionnelle rénale:
. in utero pouvant s'observer dès 12 semaines d'aménorrhée (mise en route de la diurèse foetale) : oligoamnios (le plus souvent réversible à l'arrêt du traitement), voire anamnios, en particulier lors d'une exposition prolongée.
. à la naissance, une insuffisance rénale (réversible ou non) peut persister en particulier en cas d'exposition tardive et prolongée (avec un risque d'hyperkaliémie sévère retardée).

- Un risque d'atteinte cardiopulmonaire :
constriction partielle ou complète in utero du canal artériel. La constriction du canal artériel peut survenir à partir de 5 mois révolus et peut conduire à une insuffisance cardiaque droite foetale ou néonatale voire une mort foetale in utero. Ce risque est d'autant plus important que la prise est proche du terme (moindre réversibilité). Cet effet existe même pour une prise ponctuelle.

- Un risque d'allongement du temps de saignement pour la mère et l'enfant.

En conséquence :

- jusqu'à 24 semaines d'aménorrhée (entre le début de la diurèse foetale et 5 mois révolus) : une prise brève ne doit être prescrite que si nécessaire. Une prise prolongée est fortement déconseillée.

- Au delà de 24 semaines d'aménorrhée (5 mois révolus): toute prise même ponctuelle, est contre-indiquée (cf. rubrique 'Contre indications'). Une prise par mégarde au delà de 24 semaines d'aménorrhée (5 mois révolus) justifie une surveillance cardiaque et rénale, foetale et/ou néonatale selon le terme d 'exposition. La durée de cette surveillance sera adaptée à la demie -vie d'élimination de la molécule.
Les AINS passant dans le lait maternel, par mesure de précaution, il convient d'éviter de les administrer à la femme qui allaite.Aucune information recensée dans le RCP.



Pharmacologie


Pharmacocinétique

* Absorption

Appliqué localement sous forme de gel, le piroxicam est absorbé lentement à travers la peau. Il s'accumule peu dans l'organisme. Le passage systémique du gel par rapport à celui des formes orales de piroxicam est de l'ordre de 5%.


* Distribution

La demi-vie plasmatique est d'environ 50 heures.
La fixation aux protéines plasmatiques est importante : de l'ordre de 99%.


* Métabolisme - Excrétion

Le piroxicam est éliminé lentement. Il est presque totalement métabolisé.
Une proportion importante est éliminée dans les urines sous forme de hydroxy-5-métabolite.

Pharmacodynamie

ANTI-INFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN EN TOPIQUE
Code ATC : M02AA07

Le piroxicam est un anti-inflammatoire non stéroïdien du groupe des oxicams. Sous forme de gel, il possède une activité anti-inflammatoire et antalgique.