Identification


FUCIDINE 250 MG, COMPRIME PELLICULE , LISTE I

Voie ORALE : Comprimé pelliculé. Comprimé blanc.

Classe de gestion: ANTIBACTERIENS DIVERS, apport: ASMR non évalué

Fiches de transparence :
ACIDE FUSIDIQUE 2004 le 2004-01-01

Conseils :
ANTIBIOTIQUES (CONSEILS)
MUCOVISCIDOSE : PNEUMOLOGIE-INFECTIONS le 2002-11-18


Conditionnement inclure les retirésPrix & remb.Dispo ville?Dispo hôpital?Vendu depuisDisponibilitéDispensationCIPUCD
10 COMPRIME(S) sous PLAQUETTE(S) THERMOFORMEE(S)Ville:
11.58 € 65 %
OUI2005-08-01PHARMACIE D'OFFICINE, PHARMACIE A USAGE INTERIEUR, ETABLISSEMENT DE SANTEDISPENSATION EN OFFICINE, DISPENSATION A USAGE INTERIEUR36766379036502

Spécialités au nom similaire:




Composition


COMPRIME NU
PELLICULAGE


Prescription


Indication : Contre-indications : Précautions :


Manipulation




Tolérance



FréquenceÉtiologieEffets indésirables officiellement reconnus:Connu du:Révisé le:
fréquentsubstance FUSIDIQUE ACIDETROUBLES GASTRO-INTESTINAUX 1992-12-302008-09-11
fréquentsubstance FUSIDIQUE ACIDETROUBLES HEPATO-BILIAIRES 1992-12-302008-09-11
raresubstance FUSIDIQUE ACIDETROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE 1992-12-302008-09-10
raresubstance FUSIDIQUE ACIDETROUBLES SYSTEMES SANGUIN ET LYMPHATIQUE 1993-04-132008-09-11





Situations particulières


Conduite:Sans objet.
Aucune information recensée dans le RCP.

Reproduction:En raison du bénéfice thérapeutique attendu, l'utilisation de l'acide fusidique peut être envisagée au cours de la grossesse si besoin, malgré des données cliniques et animales insuffisantes.Ce médicament passe en petite quantité dans le lait maternel.Aucune information recensée dans le RCP.



Pharmacologie


Pharmacocinétique

ABSORPTION :

Après administration orale, l'absorption est rapide (dès la 1ère heure), et le fusidate de sodium est absorbé à plus de 90 pour cent.

DISTRIBUTION :

Après administration orale unique de 500 mg de fusidate de sodium, la concentration maximale sérique est de l'ordre de 30 mg/L en moyenne à la 2ème heure. La demi-vie sérique est de 16 +/- 3 h en moyenne. Après prises répétées de 1,5 g/jour, les taux sériques obtenus augmentent progressivement jusqu'à atteindre l'équilibre de 50 à 100 mg/L, 8 heures après la dernière prise. Un métabolite faiblement actif sur le plan bactériologique, le kétofusidate, est retrouvé dans le sang à des taux représentant 10 à 15 pour cent du taux d'acide fusidique.

Diffusion humorale et tissulaire :
La moitié de l'acide fusidique se retrouve dans le compartiment périphérique, ce qui signifie qu'environ 50 pour cent de l'acide fusidique se répartit dans les tissus. Il diffuse dans la plupart des tissus, même les tissus mal vascularisés. On le retrouve au niveau de la peau (graisse sous-cutanée, croûte de brûlures), de l'os aseptique ou infecté (à titre de référence, dans l'os infecté, la concentration atteint en moyenne 7,5 mg/kg au 8ème jour de traitement à la posologie quotidienne de 1,50 g/jour), au niveau du tissu conjonctif infecté, de la synoviale, des sécrétions hépatobiliaires, des sécrétions bronchiques, du mucus, de l'oeil (humeur aqueuse et humeur vitrée), du pus quelle que soit l'importance de la collection purulente ou sa localisation (en particulier dans le pus intracrânien). La liaison aux protéines plasmatiques est supérieure à 90 pour cent.
BIOTRANSFORMATION :

Dans la bile, 95 pour cent sont excrétés sous forme inactive (métabolisée) : on a détecté 7 métabolites dont 3, représentant environ 30 pour cent de ceux-ci, ont encore une activité antibactérienne, mais plus faible que celle de l'acide fusidique.

EXCRETION :

L'acide fusidique est principalement éliminé par la bile et subit un cycle entéro-hépatique. Par contre, l'élimination urinaire est pratiquement nulle. Elle représente moins de 1 pour cent.